centre de formation

école ASCA en "thérapies complémentaires"

depuis 2010

 

cabinet de soins

"massages thérapeutiques"

depuis 2004

 

 

Bonjour et bienvenue...

 

 

retour >>

 

Cycle 2 : Connaissances de base en médecine empirique
«Massage classique»

 

anatomie, physiologie, pathologie, ASCA, RME, formation, formation continue, formation professionnelle, drainage, hypnose, lymphe, perte de poids, arrêter de fumer, vertebrologie, reboutage, massothérapie, massage classique, massage empirique, cellulite, amincissant, sportif, massage relaxant, formation reconnue ASCA, formation reconnue RME,

 

Discipline thérapeutique : ASCA no 205 / RME no 102

 

Durée de formation :

 

 

Dates :

150 heures

Prévoir au minimum 30h. de travail à domicile

Examen écrit (3h.) et examen pratique (1h. par élève)

 

Dates & Plan d'étude >>

Horaires :

 

Cours à 8h. par jour = 8h.30-18h.

Cours à 7h. par jour = 8h.30-17h.

(Pauses : 1h. à midi, 15min. le matin et 15 min. l'après-midi)

Titre :

Diplôme : Connaissance de base en médecine empirique, formation spécialisée : «Massage classique» "

Préacquis :

Formation "reconnue ASCA/RME" :

- cycle 1 médecine académique

et de manière générale et quel que soit la formation demandée, l'étudiant doit avoir les compétences de base, requises pour l'exercice de la profession, tels que:

- approuver et adhérer à l'éthique et la déontologie de la thérapie complémentaire

- bonne condition physique et psychique, vous permettant de suivre la formation

  correctement et complètement

- compétences humaines : discernement, maturité suffisante pour travailler dans la
  prise en charge de tiers (moins de 25 ans exerceront sous supervision)

- avoir achevé leur formation scolaire obligatoire et être au bénéfice d'un CFC ou
  d'une formation équivalente (bonnes connaissances de la langue française, écrit et
  parlé)

- être capable d'éditer des documents informatiques (word, excel, ppt, adobe)

Tarif :

CHF 2'990.- titre et supports de cours inclus

Prévoir l'achat du livre utilisé pour le cours env. fr. 60.-

Techniques de

"Massage classique" :

Domaine d'activité :

Domaine de la santé. Thérapies complémentaires.

Pratiqué en cabinet privé, en SPA, en institut de bien-être, en clinique, en hôtel

 

Objectif : soins de bien-être, préventif, de maintien et de récupération de la santé.

 

Modules de base :

- relaxant

- sportif (avant, après le sport/l'activité physique)

 

Théorie et pratique :

  • Histoire, développement et mode d'action

  • Principes, concepts et effets de la méthode :

  • Anatomie ciblée

  • Etude du traitement et des mouvements de base

  • Résultats de l'examen visuel et palpatoire

  • Buts du traitement, élaboration et déroulement du traitement

  • Etude des positions du patient et des moyens auxiliaires

  • Etude des positions appropriées au massage classique

  • Hygiène : Soins corporels, propreté des locaux, désinfection et stérilisation, appareils, moyens auxiliaires

  • Etude en autonomie guidée EAG: traitement et étude par technique

  • Etude personnelle accompagnée EPA

 

Conditions ASCA

2ème cycle : Le 2ème cycle doit être consacré à l’étude pratique et/ou théorique de chaque méthode thérapeutique. Cet enseignement peut être suivi, soit dans l’école où s’est déroulé l’enseignement du 1er cycle, soit dans une autre école. Dans tous les cas, ces écoles doivent être accréditées par la Fondation ASCA. A la fin du 2ème cycle, l’élève doit passer un examen pratique et/ou théorique. Cet examen, peut être contrôlé à tout moment par des experts neutres désignés par la Fondation ASCA. En cas de succès aux épreuves, un diplôme ainsi qu’une fiche annexe mentionnant le nombre d’heures suivies, doivent être remis au candidat.

 

 

Conditions : Massage classique / Définition  /  selon RME

Le massage classique est une approche de traitement manuel qui s’applique avant tout dans la prévention et le traitement des maladies de l’appareil locomoteur.

 

Origine

Le massage est l'une des méthodes de traitement les plus anciennes du monde. Certains écrits chinois de l’an 2600 avant J.-C. décrivirent des manipulations de massage. En Inde, d’anciennes descriptions de massages en corrélation avec des huiles essentielles et des herbes étaient également connues dans l’art de guérir. Les médecins grecs Hippocrate (460-375 av. J.-C.) et Galien (129-199 ap. J.-C.) appliquèrent les massages en tant que thérapie et contribuèrent ainsi à leur diffusion en Europe. Au Moyen Âge, les méthodes de massage tombèrent partiellement dans l’oubli. C’est seulement au 16ème siècle que le chirurgien français Ambroise Paré (1510-1590) eut recours aux massages dans le cadre de la rééducation postopératoire et qu’il rétablit ce traitement dans la médecine.

Le masseur suédois Pehr Henrik Ling (1776-1839) est considéré comme l’un des pères fondateurs des techniques du massage classique, telles qu’elles sont diffusées aujourd’hui dans le monde occidental. C’est pourquoi le massage classique est également connu sous le nom de massage suédois. Ling travailla d’abord comme professeur d’escrime et de gymnastique à l’université de Lund en Suède. En 1813, il fonda l’institut central de gymnastique à Stockholm, où il enseignait et perfectionnait sa conception de la gymnastique. Très tôt, ces exercices gymnastiques devinrent populaires, au point qu’ils furent introduits dans les écoles et à l’armée. Dans les écrits de Ling, on trouva aussi des indications quant aux différentes manipulations de massage. Celles-ci furent reprises par le médecin hollandais Johan Georg Mezger (1839-1909) et l’orthopédiste allemand Albert Hoffa (1859-1907) dans leur développement des manipulations du massage classique utilisées de nos jours. Dans la deuxième moitié du 20ème siècle, de nombreuses autres formes de massage ont vu le jour, telles la réflexologie, le massage du tissu conjonctif et le drainage lymphatique.

Le massage classique, qui est la forme de thérapie manuelle la plus fréquemment appliquée aujourd’hui, est pratiqué par des physiothérapeutes ou par des masseurs ayant une formation spécifique.


Principes

Dans le massage classique, les mains du masseur exercent des pressions et des étirements sur le tissu conjonctif ou sur les muscles. D’une part, ces manipulations ont un effet corporel direct puisqu’elles étirent et détendent la musculature contractée. Les douleurs dues aux contractions sont ainsi également éliminées. D’autre part, le massage exerce une influence positive sur le rythme cardiaque, la tension artérielle, la respiration et la digestion, et favorise ainsi la détente et le bien-être

 

© 2015 by EMR - * RME sous réserve de leurs conditions générales.

 

                     
 
 
Contactez-nous au  078 / 671 82 91
Copyright © 2010 Centre Vitalité, route du Simplon 31, 3960 Sierre
Dernière modification : 10 mai 2024